John Giorno

God is Man Made


Download

Parallèlement à l’exposition « UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO » au Palais de Tokyo, la galerie Almine Rech a le plaisir de présenter « GOD IS MAN MADE », la troisième exposition personnelle de John Giorno à Paris. Cette exposition sera entièrement constituée de nouvelles peintures issues de la récente série des « Rainbow paintings ».

John Giorno est né en 1936, à New York. Après avoir étudié à l’Université de Columbia, Giorno s’installe dans le quartier de Bowery, dès le milieu des années 60, rejoignant ainsi la vibrante communauté artistique qui s’y déploie. Il devient rapidement proche de Brion Gysin, William Burroughs, Allen Ginsberg ou encore Andy Warhol dont il sera l’acteur du célèbre film Sleep (1963). À la croisée de la poésie, des arts visuels, de la musique et de la performance, l’œuvre de cette figure majeure de la scène underground américaine influencera ensuite plusieurs générations d’artistes tels qu’Elizabeth Peyton, Rirkrit Tiravanija, Pierre Huyghes et Ugo Rondinone.

Depuis ses débuts, Giorno s’est attaché à ouvrir le champ de la poésie à une audience plus large que son public traditionnel. Il est notamment à l’origine de la Performance Poetry, lecture performative, vivante et intense, réalisée face au public ou encore de Dial-A-Poem (1968), une ligne téléphonique gratuite dédiée à l’écoute de poèmes. Il crée également depuis plusieurs années ce qu’il nomme les Poem Paintings : des œuvres où la typographie et les couleurs jouent un rôle prépondérant, évoquant aussi bien les slogans publicitaires que les mantras bouddhistes. Ces oeuvres, composées de phrases issues de ses écrits, empruntent à des mediums variés : peinture, dessin, aquarelle ou encore sérigraphie. Ainsi sorties de leur contexte purement littéraire, ces accroches poétiques redéfinissent les contours de notre rapport à la parole et au langage.

Son travail a été présenté dans de nombreuses institutions, au Flux Laboratory de Carouge en Suisse en 2015, au centre d’art Faux Mouvement à Metz, au MoMA de New York en 2012 ou encore au Centre Pompidou à Paris en 2008.

L’exposition UGO RONDINONE : I JOHN GIORNO se tiendra jusqu’au 10 janvier 2015 et prochainement, John Giorno proposera deux performances : le 18 novembre, au Palais de Tokyo, en collaboration avec le Festival d’Automne à Paris, le 23 novembre au Centre Pompidou-Metz et le 25 novembre 2015, à la Maison Rouge Fondation Antoine de Galbert.