Ugo Rondinone

New Horizon


Download

Almine Rech est heureuse de présenter la sixième exposition personnelle de Ugo Rondinone à la galerie, intitulée New Horizon.

Cet artiste suisse multimédia explore depuis une vingtaine d’années la figure de l’artiste contemporain, son rapport au monde. Mais aussi la relation entre le spectateur et l’oeuvre, qu’il s’agisse de contemplation, de rêverie ou de méditation.

Décrivant d'incessants trajets entre sphère privée et publique, cet opus d’Ugo Rondinone révèle le mouvement de balancier de l'artiste entre son travail intime et l’instant où sa pratique se livre, mise à l’épreuve du collectif. Les mythiques horizon paintings n'ont pas fait l’objet d’une exposition personnelle depuis 1997. Ils font néanmoins partie d'un projet majeur et ininterrompu appartenant à son corpus de date paintings. Qu’ils représentent paysages, mandalas, horizons, fenêtres, étoiles ou murs de brique, ces tableaux ni tout à fait identiques, ni tout à fait différents ont pour point commun d’être datés comme les pages d’un agenda, et s’achèveront avec l’existence de l’artiste.

“Les date paintings ont commencé avec les paysages que je réalisais à la manière de dessins du XVIIIème siècle [...] Le language en est exclu, tout comme la vie quotidienne.” Afin de caractériser l'exposition, Ugo Rondinone en appelle la littérature et ses célèbres descriptions de la solitude. Il évoque un héros du romancier Ivan Gontcharov, Oblomov, dont le divan devient épicentre de son existence, ou l’exil intellectuel et domestique de Monsieur Teste de Valéry, sans oublier les classiques Rêveries du promeneur solitaire et A Rebours, point de départ de ses déambulations. “Quand j’ai commencé à créer ces date paintings, c’était par nécessité, je voulais faire un travail basé sur ma vie personnelle, avec le moins de pression sociale possible. J'y travaille afin de m’isoler, comme si je me trouvais dans les bois, c’est un monologue intérieur, un travail automatique qui m’empêche de réfléchir.”

En parallèle, Rondinone présente une déclinaison à l’aquarelle de ces “horizons”, de petits formats intimes et pastels évoquant des lendemains brumeux et incertains, aux antipodes de ses peintures aux teintes vives, sûres de leur fait, tendues sur de la fibre de verre, au contours arrondies comme des planches de surfs. Jamais sortis de l'atelier, attendant leur heure, ces travaux préparatoires n’ont pas vocation à être commercialisés et demeureront propriété de l’artiste.   “ On ne peut pas tout laisser partir, certaines oeuvres doivent rester privées".

Ugo Rondinone est né en 1964 à Brunnen en Suisse. Il vit et travaille à New York, aux Etats Unis. Son oeuvre a fait l’objet de nombreuses expositions à travers le monde au Consortium de Dijon en 1997, au Kunsteverein de Stuttgart en 2002, au Centre Pompidou en 2003. Il a représenté la Suisse à la 52ème biennale de Venise et fût commissaire d’une exposition au Palais de Tokyo “ The Third Mind”en 2007. Plus récemment, il a exposé au Kunsthaus Aurgauer en Suisse en 2010  et au M.U.S.A.C à Léon en Espagne en 2011.