Sophie Von Hellermann

Who Shall Survive ?


Download

La galerie Almine Rech est heureuse d'annoncer l’exposition Who Shall Survive ? de Sophie von Hellermann.

Ses peintures, au premier abord désinvoltes et spontanées, réservent une interprétation sophistiquée de mythes et d'histoires au travers de leur appropriation par l'imaginaire  de l'artiste. Sophie von Hellermann rassemble des histoires qui bercent notre monde depuis des siècles : Icare, Minotaure ou encore Dr. Faust sont revisités avec énergie et liberté. L’artiste s’approprie les scènes et personnages qui, à partir d’un simple geste, ou d’un mot, prennent forme sur la toile. Ses peintures naissent en même temps que les idées, et évoluent au fil de l’élaboration de l’œuvre. Ainsi le sens n’est pas prédéfini et laisse les interprétations mouvantes. Cherchant à affronter ses émotions sans les styliser, ses peintures apparaissent claires et ouvertes, comme le reflet de son état, parfois teintées d’humour.

Le titre Who Shall Survive ? est le titre de l'œuvre qui ouvre l'exposition en mettant en scène la question que pose l'Oracle dans la grotte.

Le titre de l'exposition fait également référence au titre du livre de Jacob Levy Moreno (publié en 1934), inventeur du psychodrame et de la mise en scène spontanée dans les thérapies de groupe et individuelles. Il s’agit de mettre en action réelle une situation , en allant au delà des mots, afin que le sujet éprouve une impression de catharsis et libère sa spontanéité. Une démarche similaire à celle que Sophie von Hellermann développe dans ses œuvres, tentant de trouver un espace entre fantaisie et réalité, pour y créer son propre monde.

Sophie Von Hellermann est née à Munich en Allemagne en 1975. Elle vit et travaille à Londres. Après une formation à la Kunstakademie de Düsseldorf et au Royal College of Art de Londres, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions en Europe et à New York. A partir du 25 avril, le musée Dhondt-Dhaenens présentera également un exposition de Sophie Von Hellermann, en duo avec Josh Smith.